«Sex And The City» redémarre sur HBO Max, selon la rumeur

Je ne veux exciter personne de manière préventive ou quoi que ce soit, mais la rumeur dans les rues d'Hollywood dit que Sexe et ville pourrait être la prochaine série classique pour obtenir un redémarrage, celui-ci sur HBO Max. Bien que rien n'ait été gravé dans la pierre, il semble assez probable que nous pourrons retrouver Carrie, Miranda et Charlotte (plus sur Samantha plus tard) dans un avenir pas trop lointain, et franchement, je suis tout pour ça.



Sarah Jessica Parker a toujours été un jeu. En fait, en septembre 2020, elle a même dit Divertissement ce soir qu'elle aimerait revenir à la série. Cependant, elle n'a pas tardé à préciser qu'elle 'n'appellerait pas cela un redémarrage, j'appellerais cela une nouvelle visite.'

Si cela se produit, il s'agira probablement d'une série limitée. Ne vous attendez pas à revenir avec les filles pendant encore six ans. Selon un Page six initié, le redémarrage sera une série limitée, ce qui signifie qu'il ne s'agira probablement que d'une seule saison avec très peu d'épisodes. Cependant, comme il n’a pas encore été éclairé par le feu vert, tout peut arriver.

Malheureusement, nous ne retrouverons pas Samantha. Kim Cattrall a répété à plusieurs reprises qu'elle n'avait aucun intérêt à retourner à Sex and the City, donc nous pouvons à peu près compter Samantha. Étant donné le mauvais sang de l’actrice avec SJP, j’imagine que cela ferait une expérience de travail quelque peu gênante, donc cela est compréhensible.



Même le SJP veut savoir où les femmes se sont retrouvées. «Je voudrais voir où ils sont tous. Je suis curieuse, le monde a changé même depuis le film… la technologie et les médias sociaux », a-t-elle ajouté à Divertissement ce soir . De plus, il y a «la politique sexuelle et le mouvement #MeToo et Time’s Up… Je pense que Carrie Bradshaw serait tellement avide de partager ses sentiments et ses pensées.»

En espérant qu'ils officialiseront bientôt ce film (et nous pourrons effacer à jamais le mauvais goût du deuxième film de notre mémoire collective).