Opinion: à moins que vous n'ayez accepté d'être exclusif, ce n'est pas de la triche

Le début de toute relation peut être une période déroutante, mais ce n'est pas parce que les choses vont bien que vous devez prendre les détails pour acquis. Ne vous y trompez pas, jusqu'à ce que vous ayez la conversation «nous sommes exclusifs», ses sexcapades du week-end et votre ex-sexe ne triche pas.



Vous ne pouvez pas rompre une promesse que vous n’avez jamais faite.

Seulement après que vous ayez tous les deux accepté d'être exclusif, en termes clairs , les manigances parascolaires avec d'autres amants peuvent-elles être considérées comme de la triche. S'il n'a jamais dit qu'il allait se brancher uniquement avec vous, alors il n'a pas le devoir de garder son cornichon hors des autres assiettes. Bien sûr, cela va dans les deux sens. Si vous n'avez pas accepté l'exclusivité, alors ce dernier rendez-vous avec votre ex n'est pas de la triche.

Le sexe ne signifie pas nécessairement un engagement.

Nous vivons dans une culture de branchement. Ne confondez pas le sexe avec un engagement ou une promesse de fidélité. Si cette vérité vous pose problème, ne vous couchez pas avec un nouveau gars tant que vous n’avez pas tous les deux accepté l’exclusivité.

Ce n’est pas sa faute si vous avez attrapé des sentiments.

Vous adorez son chien. Ses tatouages ​​vous font pâmer. Tu l'aimes. Vous avez involontairement sauté dans le bus de voyage, sans autorisation et sans accord pour ne pas frapper d'autres personnes. Il est temps de parler.



Il est possible d'avoir une discussion avant 'The Talk'.

L'accord d'exclusivité peut prendre la forme de 'The Talk' qui culmine dans les étiquettes de petite amie / petit ami et des cris de joie pendant que vous regardez Sale danse avec votre nouveau beau. Mais parfois, les choses ne se passent pas aussi bien ou rapidement. Vous pouvez accepter de 'ne pas voir ou dormir avec d'autres personnes »pendant que vous continuez à sortir avec vous.

Si vous voulez être exclusif, vous devez le dire.

On nous a appris à sois cool . Mieux vaut garder vos émotions secrètes, car personne ne veut être considéré comme la «fille folle». Voici l'affaire: vous avez droit à vos sentiments, vous avez le droit de communiquer vos sentiments ( caveat : vous n’avez pas le droit de devenir fou de quelqu'un qui vous blesse, nous sommes des adultes - gardez votre décorum). Ne lâchez pas un 'Je t'aime et je veux avoir vos bébés!' à un deuxième rendez-vous, mais ne vous tairez pas parce que vous avez peur de lui faire peur.