Mon ex émotionnellement violent m'a laissé avec le SSPT et j'ai du mal à faire face

Il est certainement possible d’être dans une relation émotionnellement violente et ne pas le réaliser - je le sais parce que j’ai vécu cela. Le pire, c'est que le traumatisme m'affecte encore à ce jour:



J'étais peu sûr de moi et je me suis excusé.

Je ne voulais pas me laisser tomber dans une si mauvaise situation, mais je pensais aussi secrètement que je méritait une relation de merde . J'excusais toujours son comportement envers moi-même et envers les autres et je cachais son comportement terrible à mes amis par honte. Maintenant, je suis super paranoïaque de me retrouver dans un scénario similaire.

Je me souciais de lui et cela m'a aveuglé.

Je pensais que si je l'aimais assez fort, tout irait bien. Il rompait avec moi encore et encore et je suis resté debout toute la nuit à me disputer avec lui et le suppliant de rester avec moi . C'était extrêmement malsain et maintenant je crains de faire ces erreurs avec quelqu'un d'autre.

Je pensais que je pouvais le gérer.

Tout me considère comme si fort et indépendant que je ne voulais pas admettre qu’il me faisait du mal. C'était censé être une chose désinvolte, après tout, pas quelque chose qui s'est transformé en cauchemar vivant. Maintenant, je remets toujours en question ma capacité à traiter avec les hommes en général.



J'ai confondu le drame avec la passion.

Je pensais qu'il était profond et introspectif mais vraiment il était un désordre chaud. Son immaturité et son insécurité se manifestaient dans l'incohérence de la façon dont il me traitait. Maintenant, s'il y a le moindre drame avec un gars, je suis sûr que tout est condamné.

Je ne comprenais pas l’impact durable que cela aurait.

Je pensais qu’une fois que je l’aurais finalement sorti de ma vie pour de bon, tout irait bien. Ce n’est pas du tout ce qui s’est réellement passé. Le traumatisme est resté avec moi pendant des années et m'affecte même maintenant. Je m'attends à ce que tous les autres hommes me traitent aussi mal que lui.