Une mère a essayé de vendre un bébé de 1 semaine pour 4000 $ sur le marché noir pour acheter de nouvelles bottes

Une femme russe a été arrêtée après avoir prétendument tenté de vendre son bébé de 1 semaine via le marché noir pour environ 4 000 dollars afin qu'elle puisse acheter une nouvelle paire de bottes. Luiza Gadzhieva, 25 ans, a affirmé qu'elle cherchait un couple pour adopter la petite fille, mais elle a été surprise dans une opération de piqûre après avoir accepté de l'argent des agents d'infiltration en échange de l'enfant, Le soleil rapports.



Elle a été arrêtée tout de suite. Selon certaines informations, Gadzhieva a été immédiatement arrêté après avoir remis le bébé dans un café et emmené dans une cellule de détention à Moscou.

Les preuves contre elle étaient indéniables. En plus de la preuve la plus incriminante de toutes - qu'elle a littéralement pris de l'argent pour le bébé en présence de la police - il a également été dit que Gadzhieva, du Daghestan, avait discuté avec sa sœur du fait qu'elle avait déjà choisi une nouvelle paire de bottes pour après elle avait vendu l'enfant.

Le groupe anti-esclavagiste Alternativa a tenté d'aider Gadzhieva avant que la police ne soit impliquée. Le groupe a déclaré dans un communiqué: «Nous avons essayé de toutes les manières possibles de lui expliquer que de mauvaises et dangereuses conditions attendaient l'enfant. Le comble du cynisme a été sa correspondance avec sa sœur, qui savait tout, et dans laquelle la mère de l’enfant a discuté des bottes qu’elle achèterait pour elle-même et de la vente de l’enfant. »



Gadzhieva a déjà deux autres enfants. Elle aurait dit à un acheteur potentiel qu'elle souhaitait utiliser l'argent pour un acompte sur une maison. Elle aurait également dit à un acheteur: «Ne dites pas« vendre », cela semble impoli… vous pouvez me juger mais je ne peux pas [faire face].»

L'enquête est en cours.