Je ne m'excuserai pas d'être une femme forte - Traitez-y

J'ai passé toute ma vie à être brisé et à me reconstruire pour devenir la femme forte et dure que je suis aujourd'hui et je ne devrais pas avoir à m'en excuser. Je me charge de mes affaires dans la vie, je n’ai pas peur d’exprimer mon opinion et je suis tout à fait prêt à prendre les devants lorsque d’autres se relâchent. Je suis une femme forte et j'en suis vraiment fière.



J'ai traversé l'enfer pour être qui je suis.

Je ne suis pas né aussi fort, et je ne me suis pas réveillé soudainement un jour pour décider que c'était ce que j'allais être. Je suis qui je suis à cause de ce que j'ai subi. J'étais faible et je laissais les gens me marcher dessus. Je suis tombé en panne une centaine de fois, j'ai remonté le cul et j'ai combattu les démons un par un pour revenir plus fort que jamais. Pourquoi voudrais-je cacher ça?

Je ne permettrai pas à un gars de me marcher dessus - je ne suis pas un paillasson.

Je refuse de laisser un autre trou dans mon cœur juste pour profiter de moi et parcourir les meilleures parties de moi. Je ne m'inclinerai pas devant un gars qui ne le mérite pas, et je ne resterai pas inactif et silencieux pendant qu'un type essaie de me modeler dans qui il pense que je devrais être. J'ai appris mes leçons et je sais ce que je veux et ce que je n'accepterai pas dans ma vie. Les joueurs ne sont pas les bienvenus.

Être fort ne veut pas dire que je ne suis pas sensible.

Je suis peut-être forte, mais derrière ma tête dure, il y a en fait un cœur mou et une femme extrêmement émotionnelle et sensible - mais cela ne me rend pas faible. Je suis fort quand j'ai besoin de l'être. Cela dépend de qui vous êtes et de la façon dont vous choisissez de me traiter, que vous puissiez voir mon côté doux ou non.



Je ne devrais pas avoir à m'excuser parce que quelqu'un est intimidé.

Je ne devrais pas avoir à m'expliquer, mais comme une grande partie de la société a encore un problème avec des femmes comme moi, je vais remettre les pendules à l'heure: je m'en fous de qui est intimidé. Mon histoire est la mienne et elle ne concerne personne d’autre. Je ne suis pas devenu ce que je suis par accident - je suis qui je suis parce que je suis un survivant.

Aller après ce que je veux dans la vie est mon droit.

Je poursuivrai tous mes rêves de carrière et je ne reculerai jamais d’un objectif que je veux atteindre - et cela n’a rien à voir avec le fait d’essayer de me prouver supérieur à qui que ce soit. La seule personne que j’essaie d’être meilleure que la femme que j’étais hier, et aucune critique ne m’amènera jamais à me détourner de mes rêves.