Je suis gêné de dire que j’ai peur que quelqu'un s’abat sur moi

J'imagine que la plupart des femmes se font descendre dessus et que ce soit une expérience totalement relaxante. C'est décontracté et ils s'en sortent facilement. Je sais que ce n’est pas le cas et que de nombreuses femmes ont du mal à avoir des relations sexuelles orales, mais mes problèmes sont exagérés et me donnent l’impression d’avoir de graves problèmes.



Je ne sais pas ce que j’aime.

Je ne pouvais pas dire à quelqu'un entre mes jambes exactement quoi faire pour me faire descendre. Je ne sais pas ce que j’aime et ce que j’aime pas quand il s’agit que quelqu'un d’autre s’abat sur moi. Cela me fait parfois me sentir comme un enfant ou comme quelqu'un qui est extrêmement inexpérimenté. Ce n’est certainement pas un moment amusant. De plus, même si je savais quoi leur dire, j'aurais toujours peur.

À la maison, j'utilise strictement un vibrateur.

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas que je ne me touche pas du tout - j’utilise juste un vibrateur. Pour moi, un vibromasseur est un jouet amusant et je sais exactement comment m'en sortir. Je n’ai jamais appris à utiliser mes mains. Je me sens en sécurité en l’utilisant et il n’ya pas d’ouverture à une autre personne, physiquement ou émotionnellement.

Ce n’est pas faute de partenaires sexuels.

Il serait presque plus facile de dire que je n’ai tout simplement pas vécu beaucoup de relations sexuelles entre partenaires pour pouvoir communiquer mes besoins. Ce n’est cependant pas le cas. J’ai vécu beaucoup de relations sexuelles avec divers partenaires, mais j’ai toujours eu du mal avec ça tout au long du chemin. Un problème était que pendant longtemps, j'étais avec des partenaires qui ne se souciaient pas vraiment de savoir si je descendais ou non. Alors, j'ai appris à me laisser passer du plaisir.



Je n’étais pas vraiment conscient de mes peurs jusqu’à récemment.

J'évitais simplement le sujet. Je dirais que ce n’était pas grand-chose, je n’ai pas vraiment l’impression que quelqu'un s’abat sur moi. Ou, je laisserais cela arriver mais je serais totalement dans ma tête tout le temps. Ce n'est que récemment que j'ai réalisé que ce que je ressentais était la peur. Je suis plutôt content d’avoir réalisé ce que c’était parce que je pensais juste que j’étais foiré. Avoir peur est beaucoup plus facile à gérer.

J'ai toujours voulu garder le contrôle au lit.

C’est l’une des parties les plus étranges de ma vie sexuelle que j’essaie de me débarrasser. Je ne veux pas dire que j'aime avoir le contrôle d'une manière perverse. Au lieu de cela, j'aime avoir le contrôle physique et émotionnel de l'autre personne. J'ai toujours senti quand je donnais la tête à un gars que j'avais un contrôle total sur lui. Je me sentais comme un maître de marionnettes tirant des ficelles. J'étais bon dans ce domaine et je le savais. Cela s'est traduit par le fait de ne pas vouloir démissionner du contrôle en laissant quelqu'un d'autre être responsable.