Je suis féministe, mais je pense que c'est le travail des gars de proposer

J'adore mon petit ami et je le serais même ouvert à l'épouser un jour. Cependant, ce sera sa décision quand cela arrivera parce que peu importe combien je croient en l'égalité des sexes , je ne lui proposerai jamais.



Le mariage est une décision énorme.

C'est important de dire que vous voulez passer le reste de votre vie avec quelqu'un. Les taux de divorce sont à la hausse , mais je prends ces vœux très au sérieux. Le mariage n’est pas quelque chose dans lequel je me lancerais sans réfléchir. En tant que féministe, j'ai envie de prendre les choses en main, mais parfois les femmes peuvent aller un peu trop loin. Fondamentalement, je suis conscient que je vais peut-être sauter le pistolet si je me mets à genoux avant lui. Ce n’est pas une course et je veux la longévité, pas un trophée pour être le premier.

Proposer est un fardeau.

La pensée de proposer est lourde pour moi. Le simple fait de penser à tout ce qui se passe dedans, tout le courage dont il a besoin est fatigant. Si je peux éviter ce fardeau, je le ferai à tout prix. Même si je suis tout à fait pour les femmes se sentent autonomisées pour aller chercher ce qu’ils veulent dans la vie, je vais laisser mon petit ami porter cette charge.

Je ne fais pas bien avec le rejet.

Je refuse de me mettre à travers un mortifiant proposition. Et s'il dit non? Honnêtement, je ne pense pas que je pourrais gérer ce genre de rejet . Je ne sais même pas comment les couples restent ensemble après que quelqu'un rejette une proposition - c'est l'un des plus gros coups que votre ego puisse subir. En tant que femme qui se respecte, je quitterai le bateau pour que mon petit ami prenne la mer.



Je n'aime pas balancer le bateau.

Si les choses sont bonnes, j'aime qu'elles restent bonnes; si les choses vont mal, j'aime sauter avant qu'elles ne s'aggravent. C’est cette qualité qui ne me permettrait pas de proposer même si je le voulais. Même si je trouvais le bon sens et rassemblais suffisamment de courage, ma nature pacifiste ne me permettrait pas de jeter autant de poussière dans notre relation. Cela ne me rend pas faible - je crois que cela me rend sage parce que je sais quand faire un pas en avant et quand prendre du recul.

Je ne veux pas le repousser.

Nous savons tous que les hommes peuvent être fiers, et la société a insisté à maintes reprises sur le fait que les hommes devraient prendre les devants. Avec ce genre de valeurs inculquées à la plupart des gars avec qui nous sortons et que nous voulons potentiellement se marier, proposer peut simplement le repousser. Il peut se sentir inférieur et je ne lui fais pas confiance pour diriger la relation dans la bonne direction. En prenant les rênes ici, je le forcerais à prendre la banquette arrière, et il n’y sera peut-être pas trop gentil.