Comment je fais un «ménage émotionnel» pour que je sois prêt à sortir avec moi

Avant même d'envisager de me lancer dans une autre relation, je fais le point sur ce qui se passe dans ma tête. Quels sont mes modèles? Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné pour moi dans le passé? Quels sont mes atouts? Je me pose ces questions et je travaille à travers elles pour que je puisse être une personne heureuse et aussi une personne formidable à ce jour. Peut-être que vous poser ces questions pourrait vous aider aussi.



Quels sont mes modèles?

Quels sont ces comportements que j'ai tendance à répéter encore et encore? Eh bien, certains de mes modèles choisissent des personnes qui ne sont pas disponibles d'une manière ou d'une autre, bouger trop vite physiquement et émotionnellement , et les choses se terminent prématurément. Ce sont les comportements qui se répètent encore et encore. J'ai besoin de commencer à changer certains de ces modèles. Par où je commence? Eh bien, répondons à quelques questions supplémentaires.

Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné pour moi dans le passé?

Certains de mes modèles m'ont causé des ennuis. Par exemple, bouger trop vite / coucher avec quelqu'un peu de temps après que je l'ai rencontré ne m'a jamais bien servi. C’est quelque chose que j’aimerais arrêter de faire, car cela ne cause vraiment que plus de problèmes que de bien.

Quelles sont mes peurs?

Eh bien, j'en ai beaucoup. Peur de l'abandon , ne pas être assez bon, être découvert (et s’ils découvrent que je suis un faux, un perdant ou un cinglé?!), et le rejet. Celles-ci sont toutes très réelles et elles me tourmentent. En les reconnaissant. Je peux les rencontrer de front et faire un plan de match pour les affronter. Par exemple, je vais d’abord appeler un ami quand j’ai l’impression que je vais être abandonné avant d’avoir un panique avec la personne avec qui je sors.



Qu'est-ce que je retiens encore de mon passé?

Y a-t-il des relations / personnes dont je n'ai pas encore tout à fait abandonné? Il est temps de fouiller dans ce domaine et de le publier. Je pense que je garde toujours une certaine tristesse que cela n'ait pas fonctionné avec une seule personne et que je garde même un peu d'espoir que cela pourrait fonctionner à l'avenir. Ce n’est pas du tout utile si j’essaie de passer à des choses plus grandes et meilleures.

Quels sont mes désirs sains?

Ce n’est pas seulement un inventaire de toutes les choses qui ne vont pas chez moi, il y a aussi beaucoup de bonnes choses. J'ai des désirs sains, pas seulement toxiques. Certains désirs sains sont d'être en partenariat avec une autre personne, avoir une relation monogame engagée , et de respecter profondément quelqu'un d'autre ainsi que de garder le respect de moi-même.