Il était totalement toxique mais je ne pouvais toujours pas m'en remettre

Il y a d'innombrables gars formidables là-bas, et pourtant je suis là, je le veux toujours. Il est exactement le contraire du genre de gars que je devrais vouloir et je sais qu'il serait terrible pour moi, mais je ne peux pas m'empêcher d'être attiré par lui. Je ne peux pas comprendre pourquoi avec certitude, mais je suppose que ce sont quelques-unes des raisons pour lesquelles je ne peux pas m'en aller:



Ce n’est pas toujours un trou du cul.

Parfois, il est super gentil. Il fait tout son possible pour me rendre heureuse, il semble sincère quand il me dit de belles choses, et il me traite généralement exactement comme je voudrais être traité par un petit ami potentiel. Je suppose que ces petits moments de grandeur sont tout ce dont j'ai besoin pour me garder dans l'espoir que tous ses moments stupides ne sont que des douves… même si au fond, je sais que ce n'est pas vrai.

J'aime un peu le 'mauvais garçon' ambiance.

Ugh, je déteste vraiment l'admettre. J'aurais dû sortir de cette «phase» il y a longtemps, mais je suis encore à un stade de ma vie où je ne veux vraiment pas d'un type de type à deux chaussures bien net. Malheureusement, cela signifie souvent que je vais trop loin de l'autre côté du spectre et que je trouve des gars comme lui à la place. Il doit y avoir des gars qui ont cet «avantage» dans lequel je suis et qui ne me traiteront pas comme de la merde, mais jusqu'à ce que je les trouve, je suppose que je continuerai à m'écraser sur des connards comme ce type.

Je suis accro à la poursuite.

Une autre «bizarrerie» dont je devrais vraiment avoir grandi maintenant, je vais toujours après les gars qui ne me diraient jamais «oui» dès le départ. C’est peut-être pour cela que j’aime tant lui même s’il me conduit, flirte avec d’autres femmes et agit si chaud et froid avec moi. Je sais qu'il ferait un petit ami TERRIBLE, mais l'amener au point où il voudrait s'engager avec moi est ce qui me rend accro à lui.



Une partie de moi a l'impression que je peux le changer.

Je sais, je sais - c'est une mentalité horriblement malsaine à avoir. Et pourtant, un fragment stupide et immature de mon esprit est toujours convaincu que je suis la fille qui peut (et va) changer ses manières de connard. Je sais qu’une tonne de femmes sont venues avant moi et qu’aucune d’elles n’a réussi à le transformer du côté léger, mais je ne peux pas m’empêcher d’espérer que tout ce dont il a vraiment besoin, c’est la bonne fille pour le transformer en un homme meilleur. J'ai vraiment besoin d'arrêter de regarder autant de films de filles, hein?

Ses «bons» moments sont toujours vraiment, vraiment bons.

Ce n’est pas qu’il bascule simplement entre être horrible et être à moitié décent - chaque fois qu’il n’est PAS un perdant, il est pratiquement l’homme de mes rêves. Pour cette raison, je regarde par inadvertance au-delà de toutes ses terribles qualités parce que je sais à quel point il PEUT être bon quand il déploie réellement l'effort. Bien sûr, ces moments ne surviennent que de temps en temps, mais ils sont apparemment suffisants pour l'emporter sur les 70% du temps où il agit comme un âne inconsidéré.