Avoir le béguin pour une fille hétéro en tant que femme queer est le pire

As a femme queer , il est impossible de ne pas avoir parfois le béguin pour les femmes hétérosexuelles. J'ai eu le béguin pour des amies, des collègues et des inconnus, et je peux vous dire que ressentir des sentiments pour une fille hétéro est une énorme douleur dans le cul. Je sais que je ne peux rien faire mais j’ai les sentiments quand même. Pouah!



C’est total amour non réciproque .

D'accord, je suis peut-être dramatique quand je dis «amour», mais ça fait mal, d'accord? Ouais, je ne sors pas vraiment avec ces femmes, mais mes sentiments sont toujours impliqués et ça craint quand ils ne sont pas réciproques. L'autre personne sait et est désintéressée ou n'a aucune idée du tout. Cela provoque des sentiments de culpabilité, de honte, de remords, de tristesse, de colère, etc. Cela finit par être une véritable agitation dans mon cœur et mon esprit.

Il s’agit peut-être en partie de vouloir ce que je ne peux pas avoir.

Je ne sais pas si une grande partie du béguin pour une fille hétéro est de vouloir quelqu'un qui est hors de ma portée. Je peux avoir tendance à y aller personnes émotionnellement indisponibles , Et qui est plus indisponible pour moi que quelqu'un qui n'est même pas attiré par les femmes? C'est probablement une chose malsaine que je fais mais je ne peux pas imaginer que je suis la seule fille queer qui se sent de cette façon.

J'oscille entre vouloir qu'elle sache et non.

La pensée me traverse l'esprit que je devrais simplement lui dire et voir ce qui se passe. Cette pensée est rapidement remplacée par une autre qui dit: «Quelle idée terrible, elle ne pourra jamais savoir!» Une partie de moi pense qu'il y aura un résultat positif et le côté plus rationnel de mon cerveau me rappelle que j'ai le béguin pour une putain de fille hétéro. J'opte généralement pour garder mes sentiments pour moi .



J'interprète les choses comme des signes alors qu'elles ne le sont vraiment pas.

Un léger frottement de leur bras contre le mien, des visages embrassés dans des textos, passer beaucoup de temps avec moi - ce sont toutes des choses que je peux interpréter comme des signes que la fille s'intéresse à moi. Bien que sachant qu'elle est hétéro, je vais espérer et voir ces petites choses comme des indicateurs même si je sais logiquement que ce n'est pas le cas. Mon cerveau aime de toute façon susciter mes espoirs.

Je suis un peu fâché que mes sentiments n'aboutissent à rien.

Je suis surtout en colère contre le monde / l'univers / Dieu pour m'avoir donné ces sentiments qui ne peuvent aller nulle part. J'ai l'impression que c'est injuste et je me sens lésé. Je peux aussi me mettre un peu en colère contre la fille, même si je ne laisse pas cela paraître. Je m'énerve qu'elle soit hétéro et parfois j'ai l'impression d'être conduit sur même si ce n’est absolument pas le cas. La plupart de ces histoires que je cause, c'est juste que je me heurte à la tête et que je ne suis pas capable de gérer la vérité.