12 choses à retenir lorsque vous vous plaignez d'être célibataire

Aimez-le ou détestez-le, être célibataire est quelque chose que nous avons tous traité. Si vous vous en occupez maintenant, votre premier instinct pourrait être de pleurnicher à chaque fois que vous voyez un couple heureux à la télévision ou lorsque votre meilleur ami se couple, vous laissant comme le dernier célibataire de votre groupe. Vous avez mieux à faire que de vous soucier de trouver la bonne personne, alors arrêtez de pleurnicher, soyez heureux et rappelez-vous ce qui suit:



Vous n’êtes pas spécial.

Vous vous sentez seul et ça craint d'être célibataire. Grosse affaire. Des millions d'autres disent exactement la même chose en ce moment. Vous n’êtes pas la seule personne seule en vie. Vous n’êtes pas spécial, alors acceptez que vous êtes comme des millions d’autres.

Trouver quelqu'un ne vous terminera pas.

Si vous n’avez pas terminé maintenant, un partenaire ne vous aidera pas. Si vous pensez que ce sera le cas, vous vous trompez complètement. Vous vous complétez - un partenaire vous complète, mais ce n’est pas votre moitié ni aucun de ces autres BS molles que vous entendez dire.

De nombreux couples tueraient pour être vous.

Savez-vous combien de couples tueraient pour être à nouveau célibataire? Ils s'aiment peut-être, mais tout le plaisir d'être célibataire leur manque. Vous avez ce qu’ils veulent, mais vous vous en plaignez. Cela les rend fous.



Personne ne se met en travers de votre chemin.

En couple, il faut penser l'un à l'autre avant de faire quoi que ce soit. Envie de voyager à l'autre bout du monde pour réaliser votre rêve? Si vous n’êtes pas célibataire, cela peut ne jamais arriver car votre partenaire ne veut pas y aller. Célébrez votre liberté au lieu de la pleurnicher.

Vous n’êtes pas aussi seul que vous le pensez.

La solitude est une sorte de cadeau. Cela vous aide à en savoir plus sur vous-même et vous avez la chance de devenir une femme plus forte et plus indépendante. De plus, vous avez des amis, de la famille et des collègues, vous n’êtes donc pas seul.